TEMOIGNAGES RE‚US Ë LĠUBED (nous les avons rendus anonymes)

 

 

p Pouvoir continuer ˆ avoir accs ˆ leur bien sans quĠon leur mette des b‰tons dans les roues, voilˆ ce quĠaimeraient les rŽsidents secondaires. Parce que cĠest ce qui se passe actuellement avec cette nouvelle grille tarifaire : on ne peut plus avoir accs ˆ sa rŽsidence en toute libertŽ comme nĠimporte quel rŽsident de cette ”le, quĠil soit permanent (6 mois !?) ou intermittent. Il y a une diffŽrence de traitement du citoyen et contribuable qui est discriminatoire et indŽcente.

Il faudrait arrter la langue de bois qui consiste ˆ mettre les insulaires dans une catŽgorie  et les rŽsidents secondaires dans une autre : cĠest rŽducteur, clivant et erronŽ,  cĠest un discours clientŽliste, des petits arrangements entre amis. La rŽalitŽ nĠest pas si simple et si tranchŽe. Cela crŽe un climat malsain.

Le problme que lĠaugmentation des tarifs pose ˆ un rŽsident secondaire :

-     -   Manque de souplesse quant ˆ la rŽservation des billets passagers et surtout voiture.  ObligŽ dĠacheter tous les abonnements, billets, carnets, etc, en une seule fois en dŽbut dĠannŽe ds la premire rŽservation : une somme consŽquente et sans Žchelonnement possible qui peut poser problme dans le budget. 

      - Vente au forfait donc vente forcŽe. Que se passera-t-il demain si la cie met la clŽ sous la porte : les billets nous seront-ils remboursŽs ? Et par qui ?

-       -  Un cožt, au final, plus important que ce que nous payions les annŽes prŽcŽdentes (alors que la prix passage de voiture a baissŽ pour lĠinsulaire) avec une amputation du pouvoir dĠachat.

-        - Problme quand on a des voitures de catŽgories diffŽrentes : obligŽ dĠacheter des allers/retours de la catŽgorie supŽrieure, la cie OcŽane ne vous remboursant pas la diffŽrence si on se prŽsente avec une voiture de catŽgorie infŽrieure. Sinon, si vous nĠtes pas satisfait, ils vous conseillent dĠacheter un billet ˆ lĠunitŽ plein tarif (cĠest ce quĠils mĠont rŽpondu) pour la voiture de catŽgorie infŽrieure.

-        - Egalement, si vous avez achetŽ 4 allers/retours dĠune catŽgorie et que pour une raison quelconque vous vous prŽsentez avec une voiture de catŽgorie supŽrieure, la Cie OcŽane ne vous fera pas payer la diffŽrence  par rapport ˆ lĠabonnement mais ils vous facturerons un billet plein tarif.

-         - Idem, si pour une raison quelconque vous nĠutilisez pas tous les passages dans lĠannŽe, pas de remboursement de la part de la Cie OcŽane.

-        -  Problme du contingentement des passages dans lĠannŽe : des nombres pairs fixŽs en fonction dĠon ne sait quels critres. Vous achetez 4 allers/retours pour votre vŽhicule, vous venez 5 fois ou 7 foisÉ que fait-on ? Il faut racheter 2 ou 4 allers/retours supplŽmentaires ? Ou acheter des passages plein tarif ? Et si demain je dŽcide de venir deux fois par mois ˆ Belle Ile en voiture, cela me cožtera une fortune ! A moins de laisser une voiture sur place : encore faut-il le pouvoir.

Le contribuable quĠest le rŽsident secondaire nĠest pas responsable de la mauvaise gestion de la Cie OcŽane ; il Žtait  dŽjˆ une proie facile, il devient maintenant une clientle captive prise en otage. Le rŽsident secondaire paye des imp™ts et des taxes plein pot, on ne lui fait vraiment pas de cadeau, il fait fonctionner pour partie lĠŽconomie de lĠ”le quand il fait appel aux services des entreprises locales. Il joue le jeu mais on le mŽprise. On aurait aimŽ plus dĠŽquitŽ entre tous les usagers comme cela avait ŽtŽ revendiquŽ pour justifier le cožt prohibitif des ordures mŽnagres appliquŽ aux rŽsidences secondairesÉ

A quand un prix unique du billet (une pŽrŽquation) – le mme pour tous - avec des amŽnagements  en fonction des besoins de chacun comme cela se fait ailleurs, avec une rŽpartition Žquitable de lĠeffort  (notamment plus de distribution de billets gratuits) et un espoir de remplir davantage les bateaux et dĠŽquilibrer les comptes. Ou bien des cartes dĠabonnement payantes pour toutes les catŽgories dĠusagers avec la libertŽ de voyager comme on en a besoin, quand on en a besoin et le nombre de fois dont on a besoin. A moins que les objectifs avec cette grille tarifaire soient ailleurs et politiquement incorrects pour les exposer ouvertementÉ

******************

 

p RESIDENTS SECONDAIRES (Suppression du tarif rŽsident secondaire, augmentation des tarifs VEHICULE dans des proportions considŽrables, arnaque ˆ lĠachat de tickets prŽpayŽs)

CONSTAT

1)      Les rŽsidents secondaires, dont pourcentage significatif de futurs retraitŽs ou en prŽ-retraite, ont en majoritŽ investi toutes leurs Žconomies dans la construction dĠune maison neuve ou la rŽnovation dĠune maison belliloise ancienne, car trs attachŽs ˆ lĠ”le, que ce soit en raisons de liens familiaux, ou passion pour la mer et la nature insulaire. Ce sont eux qui font vivre lĠŽconomie de lĠ”le, bien plus que les Ç people È (pourcentage anecdotique, voyagent en hŽlicoptre) et autres privilŽgiŽs Relais & Ch‰teaux, les vacanciers en camping ou les Ç touristes È du jour en saison pleine.

2)      Les rŽsidents secondaires sĠacquittent de toutes taxes et imp™ts locaux, assurances et Žcopent de plein fouet de la chertŽ de la vie insulaire, notamment au mois dĠAožt (essence, alimentation, biens de consommation courante)

3)      Les rŽsidents secondaires reviennent frŽquemment (vacances scolaires) et ˆ toutes pŽriodes de lĠannŽe, notamment aux pŽriodes creuses o ils contribuent ˆ faire vivre les commerces, sans eux bon nombre dĠentre eux mettraient la clef sous la porte

4)      IntŽressant de dŽnombrer le nombre dĠartisans du B‰timent et Services AssociŽs qui vivent directement des rŽsidents secondaires, travaux neufs, rŽnovation, entretien, bricolage, fourniture dĠappareils, lĠair marin, les temptes, la corrosion abiment rapidement les rŽsidences, lĠentretien est annuel, pour les peintures extŽrieures rŽgulirement etcÉsans compte le fuel, le bois de chauffage etcÉ

 

TEMOIGNAGE

2014 Transition ŽnergŽtique, site info service gouv.fr, effectuant des travaux dĠisolation dans ma rŽsidence de KERZO EN LOCMARIA, jĠaurais pu comme tout citoyen bŽnŽficier dĠaides ou le cas ŽchŽant dĠune rŽduction dĠimp™t ou dĠun prt ˆ taux zŽro dans la catŽgorie Ç isolation toit , ouvertures portes et fentres È. Et bien NON, il faut un artisan ou une entreprise agrŽŽs RGE ˆ proximitŽ de mon domicile 56360 LOCMARIA ou LE PALAIS. JĠai consultŽ leur annuaire en ligne, personne ˆ Belle-Ile, il faut aller ˆ VANNES, AURAY, PLOERMEL

Deux consŽquences directement liŽes ˆ la suppression des tarifs rŽsidents secondaires et ˆ lĠaugmentation faramineuse des catŽgories de la grille tarifaire non insulaires

1)      PENALITE NĦ1 impŽratif de recourir ˆ un artisan ou une entreprise du continent qui sont imposŽs, manque ˆ gagner pour les professionnels de Belle-Ile

2)      PENALITE NĦ2 Le prix du transport maritime artisan et matŽriaux nĠŽtant pas inclus dans les aides ŽnergŽtiques, double peine pour le rŽsident secondaire, son tarif de passage + le tarif passage dĠun artisan du continent avec VUL

 

TEMOIGNAGE CONSEQUENCE SUPPRESSION TARIF RESIDENT SECONDAIRE

Pour ma part, rŽsidente depuis 1969, propriŽtaire depuis 1985,  je vais adopter, comme bon nombre dĠentre nous  les solutions suivantes,

1)      Renoncement aux sŽjours courts, donc suppression dĠ1 ou 2 passages annuellement (les jours fŽriŽs et ponts du mois de Mai par exemple)

2)      Passage ˆ pied, voiture garŽe ˆ Quiberon, aide des voisins pour les petits sŽjours, ou location sur lĠ”le (qui devient avantageuse avec carte fidŽlitŽ)

3)      Co-voiturage avec voisins insulaires, leur aide est acquise en cas de chargement ou petit dŽmŽnagement, cĠŽtait le cas rŽcemment, la solidaritŽ insulaire est un phŽnomne dont la CIE OCEANE a ignorŽ ou sous-estimŽ la portŽe !!!

4)      Rapidement voiture dĠoccasion ˆ demeure sur lĠ”le, cĠest dŽfinitif, plus aucun passage !!!

 

******************

 

p PropriŽtaire depuis 2002 nous prenions plaisir ˆ sŽjourner plusieurs fois/an  sur lĠile malgrŽ notre Žloignement de celle-ci (+ de 1000 kms car nous habitons en Isre).

Notre choix est aussi radical que lĠaugmentation des tarifs, nous ne mettrons les pieds sur lĠile quĠune seule fois/an au lieu des 2 ou 3 sŽjours que nous faisions.

Le boycott de la compagnie est une des solutions radicales pour les faire rŽflŽchir un peu!!!

 

La liste Ç interminable et indigeste È des tarifs nŽcessite une concentration accrue pour digŽrer cet imbroglio de chiffres.

Il va de soi quĠilĠ devient indŽcent quĠune telle disparitŽ des tarifs existe entre les insulaires et les rŽsidents secondaires. 

Il est certain que notre faon de consommer sur lĠile sera Žgalement revue au dŽtriment des commerces locaux malheureusement, comme le font dĠailleurs les insulaires qui achtent sur le continent au vu des tarifs de passage pratiquŽs.

 Nous sommes bien placŽs pour le savoir en ayant de la famille sur place.

 

Les solutions proposŽes pour les abonnements obligent ˆ surconsommer les passages pour soi-disant des prix + intŽressants comme le font les grandes surfaces Ç acheter 4/5 articles pour le prix de 3 ou 4 È sans avoir la libertŽ de choisir le nombre de sŽjour  et surtout de faire des avances financires que lĠon pouvait Žtaler dans le temps.

Comment investir de telles sommes sur une annŽe en ne sachant pas ce que lĠavenir sera (maladie, accidentÉ.etc) Ou est le libre choix ?

     

Nous nĠacceptons pas ces multiples contraintes arbitraires sans faire part Žquitable entre les diffŽrents usagers concernŽs.

RŽaction brve mais spontanŽe.

 

En espŽrant que toutes vos dŽmarches soient concluantes et positives dans le temps. Merci pour votre action.

Cordialement

 

 

*******************

 

p D'emblŽe, je vous dirai que ces tarifs sont  une aberration  pour qui veut le dŽveloppement de l'”le. Ils sont de plus contreproductifs pour la Cie puisqu'ils ont pour consŽquence de nous amener ˆ rŽduire aussi bien nos traversŽes que nos sŽjours sur l'”le. C'est d'autant plus contre productif que nous Žtions amenŽs ˆ frŽquenter rŽgulirement les bateaux en pŽriode creuse alors qu'ils Žtaient ˆ moitiŽ vides et que nous devions contribuer ˆ les rentabiliser...

 

 

Pour notre famille les consŽquences sont importantes car nos enfants sont rŽsidents secondaires comme nous et passaient rŽgulirement leur vŽhicule hors saison cela Žtant considŽrablement plus confortable lorsque l'on a des enfants. 

L'obligation de devoir acheter les billets ˆ l'avance, amne ˆ une avance de fonds importante. et pour nos enfants, il y a vraiment une impossibilitŽ d'avancer une somme aussi ŽlevŽe. Il ont donc dŽcidŽ de rŽduire drastiquement les passages vŽhicules ou de ne plus les passer du tout. 

Ainsi, pour ces vacances de fŽvrier,  ( pŽriode creuse) deux de nos fils viendront avec leur famille mais leurs voitures resteront ˆ Quiberon.  Ce qui n'aurait pas ŽtŽ le cas avec l'ancien tarif. ƒgalement, ils envisagent de rŽduire les  sŽjours sur l'”le du fait que cela devient compliquŽ pour une famille de traverser en  tant que piŽtons avec bagages et enfants. 

 

 

Nous-mmes, Žtant retraitŽs, qui n'hŽsitions pas  ˆ faire de nombreux  sŽjours ˆ Belle-”le, nous n'avons pu prendre que  l'abonnement 4 AR',  - c'est le maximum proposŽ et c'est le maximum pour nos finances ! -  Cela aura pour consŽquence de nous amener ˆ rŽduire nos sŽjours sur l'”le et leur durŽe, car lorsque nous sommes rŽsidents  pendant plusieurs semaines, voire mois d'affilŽe,  nous avons les mmes problmes que les insulaires permanents avec des nŽcessitŽs (mŽdicales ou autres),  de nous rendre ˆ diffŽrentes reprises sur le continent avec notre vŽhicule. Et avec ce nouveau tarif ce ne sera financirement plus possible. Pour 4 voyages,  nous avons dž rŽgler la somme de 443 euros.(2 piŽtons + VŽhicule cat.2). C'est au moins le double de voyages qu'un tel tarif devrait assurer. !

 

Rien n'est prŽvu dans notre cas, c'est-ˆ-dire celui de rŽsidents secondaires qui viennent trs souvent et passent de longues pŽriodes. Il nous faudrait la possibilitŽ d'au moins 10 passages avec un tarif rŽduit qui tiendrait compte que nous faisons les traversŽes la plupart du temps en pŽriode creuse.

 

Outre les tarifs,  ce qui est choquant est l'avance de fonds que l'usager doit faire ˆ la Cie OCEANE. Nous avons demandŽ s'il Žtait possible de payer en plusieurs versements mais il nous a ŽtŽ rŽpondu nŽgativement et que cela a ŽtŽ dŽjˆ refusŽ ˆ d'autres personnes. 

 

ConsidŽrer qu'il n'y a pas de diffŽrence de situation 'entre un visiteur occasionnel et un propriŽtaire de maison qui passe des semaines, voire des mois sur l'”le, est injuste. Le rŽsident secondaire qui passe sur l'”le plusieurs mois par an,  qui consomme, qui fait travailler les commerants, les artisans, qui fait entretenir sa maison,   participe ˆ l'Žconomie et au maintien des emplois de l'”le.  Il connait les mmes problmes de dŽplacements que l'insulaire permanent, sans choix de moyens de transport puisque le service public est sans concurrence et il est lui aussi un public captif. Il y a bien analogie de situation aussi de ce c™tŽ lˆ  Puisque de plus nous payons les mmes imp™ts locaux, les diverses taxes dont les ordures mŽnagres/assainissement,  au mme niveau que les insulaires permanents, les rŽsidents intermittents que nous sommes,  subissent une vraie discrimination en n'ayant pas accs ˆ un tarif prŽfŽrentiel.

 

Quant ˆ la baisse du tarif haut et du tarif insulaire, elles nous paraissent d'autant plus choquantes qu'on  les fait payer par les  rŽsidents secondaires alors que rien ne  justifie ces baisses. Nous sommes d'accord avec votre argumentation sur le tarif haut. Quant au tarif insulaire,  il Žtait dŽjˆ trs bas.  Mais on a bien compris que c'Žtait un  moyen pour le Conseil gŽnŽral de calmer les insulaires afin  qu'ils ne manifestent plus et c'est aussi une faon de diviser, comme Goulard l'avait fait, au moment de la nŽgociation des tarifs,  en disant que les Morbihanais n'avaient pas ˆ payer les loisirs des privilŽgiŽs. (ou quelque chose comme cela... je n'ai plus le texte exact en tte ).

 

Que faut-il faire ? Quels  moyens pour agir ?  Vous avez une bonne argumentation, il faudrait bien faire une action en justice. Puisqu'il y a beaucoup de rŽsidents secondaires ˆ l'UBED, ne pourrait-on pas envisager une cotisation exceptionnelle pour supporter ces frais ? N'y a-t-il pas d'avocats adhŽrents de l'UBED qui accepteraient de prendre ce dossier ?

 

 

*******************

p Nous sommes rŽsidents secondaires ˆ Belle-Ile depuis plus de 30 ans et y venons ˆ presque toutes les petites vacances et en pŽriode creuse o il y avait TOUJOURS de la place dans le bateau.

Nous avions pour habitude de rŽserver les passages qq jours avant car nous sommes toujours passŽs en dehors des week-ends.

Nous allons ˆ Belle-Ile de 5 ˆ 8 fois par an.

Pour nous, les nouveaux tarifs trs ŽlevŽs (Pass frŽquence 8 pour notre voiture, catŽgorie 3 : 670 euros ) auront pour consŽquence directe :

- nous ne passerons plus JAMAIS (au lieu des 5 ˆ 8 fois par an) notre voiture (sauf cas exceptionnel) en nous contentant de remettre en Žtat notre petit vŽhicule sur place (4L) et en passant ˆ pied malgrŽ les dŽsagrŽments.

- Nous dŽciderons sans doute dĠannuler 2 ou 3 voyages par an.

- L'obligation d'acheter, pour les passages piŽtons,  un carnet de tickets ˆ l'avance est trs dissuasif. Pour notre famille, (couple + 2enfants) un achat des 4 "Pass FrŽquence" en dŽbut d'annŽe nous revient ˆ sortir 225 euros d'un coupÉ Et si nous avions dŽcidŽ de passer notre vŽhicule, nous arriverions ˆ un total de 895 euros. (pour 4 voyages AR) !

Est-ce vraiment raisonnable ? Est-ce Žquitable ? Ë qui profite cette trŽsorerie ?

Nous nous interrogeons sur qui sera gagnant dans cette affaire ?

- La Compagnie OcŽane prŽfre sans doute faire tourner ses bateaux ˆ videÉ Quel intŽrt ? Pourquoi ne pas faire des prix bradŽs quand cĠest vide et des prix chers quand cĠest plein, comme le font les compagnies aŽriennes ?

- Les commerants bellilois constateront par eux-mmes une baisse de la frŽquentation, surtout en pŽriode creuse.

- La ville de Quiberon se transformera peu ˆ peu en un immense parkingÉ gŽrŽ par VŽolia ?

                                                                                       

*******************

p Je suis insulaire donc je ne subis pas l'augmentation des nouveaux tarifs pour les rŽsidents secondaires.

Je partage votre avis concernant la discrimination dont ils font l'objet: ils paient des imp™ts comme nous dont certains sont plus ŽlevŽs comme les ordures mŽnagres. Je n'ai pas d'exemples prŽcis ˆ citer concernant les consŽquences des nouveaux tarifs car tous mes voisins rŽsidents secondaires sont encore absents et ne viendront pas avant P‰ques.

 

*******************

p Tout ˆ fait dĠaccord avec votre analyse. 

Il faut amŽliorer les abonnements: baisse des tarifs, souplesse (intŽgrer tous les vŽhicules dĠun mme rŽsident sur un seul abonnement, abonnements avec plus de passages mais sans limitation de temps, paiement au moment du passage en faisant payer Žventuellement un cout symbolique pour la carte É)

Bon courage !

*******************

 

p Effectivement,  les surcožts induits par les nouveaux tarifs de passages de vŽhicules Quiberon-Palais et le manque de flexibilitŽ des cartes dĠabonnement nous inciterons cette annŽe ˆ limiter considŽrablement le nombre de nos trajets, par rapport aux annŽes antŽrieures. Nous faisions habituellement 10 aller-retours pour 1 vŽhicule et 2 passagers. Nous allons essayer de rŽduire ces dŽplacements ˆ 4 du fait de la carte dĠabonnement vŽhicule.

Nous possŽdons 2 vŽhicules et nous serons fortement pŽnalisŽs financirement en cas dĠimmobilisation du vŽhicule habituel de passage, pour lequel nous avons pris une carte dĠabonnement.

Ces nouvelles conditions de passage vont donc par leur surcožt limiter nos venues ˆ Belle ”le afin de ne pas augmenter nos fraisÉ..

Malheureusement, ces nouvelles conditions qui pŽnalisent fortement et injustement les rŽsidents secondaires qui participent tous ˆ la vie de Belle ”le, auront des effets pervers sur la frŽquentation des bateaux et probablement aussi sur lĠŽconomie de lĠ”le o nous consommons habituellement toute lĠannŽe.

Je vous remercie de ce que lĠUBED pourra faire pour amŽliorer cette situation ,

Bien cordialement,

 

*******************

p En ce qui nous concerne l'annŽe dernire, nous sommes passŽs 10 fois dont 9 fois avec la voiture pour une durŽe d'un peu plus de 7 mois ; au vu des nouveaux tarifs, il n'est plus possible financirement de pouvoir profiter de notre rŽsidence de la sorte.

Nous rŽflŽchissons ˆ nos diffŽrents sŽjours possibles avant de penser aux invitations des enfants et amis, ce qui implique des rŽpercussions sur le commerce local.

Nous sommes ŽtonnŽs que les passages des rŽsidences secondaires et enfants de Belle ILe ne reprŽsentent que 9 %, sans oublier qu'un nombre important de rŽsidences secondaires sont des maisons de famille de l'Ile.

Cordialement

 

*******************

 

p Bonjour,

Tout ˆ fait dĠaccord avec cette analyse qui fait apparaitre une  discrimination Žvidente.

En effet il nĠest pas acceptable de considŽrer le propriŽtaire dĠune rŽsidence occupŽe  de faon intermittente  qui ˆ lĠobligation dĠutiliser un moyen de transport de service public pour accŽder ˆ son bien comme un  passager occasionnel qui choisit de son plein grŽ la destination dĠune ”le.

Bien cordialement,

   *******************

 

p Bonjour,

- je suis insulaire et ai une petite fille qui vient rŽgulirement, je lui ai pris une carte 5 voyages, le prix de la carte correspondant aux 5 voyages, dont elle ne servira pas entirement quatre auraient suffit.

- Par contre pour les artisans qui ont subit une hausse de tarif vertigineuse, je trouve cela parfaitement injustifiŽ, et cette augmentation sera forcŽment rŽpercutŽe sur le client.

- En ce qui concerne les rŽsidents secondaires (j'ai beaucoup d'amis dans ce cas) et ils payent leurs imp™ts, leur facture EDF, et le ramassage des ordures, plus cher que les insulaires, alors qu'il en jettent forcŽment moins...

Donc continuez votre action.

Merci.

 

*******************

 

p Je suis actuellement a la Gomera, une des ”les Canaries

Pour aller de TŽnerife a La Gomera environ 30 miles nautique le tarif est de 56 euros pour une voiture avec chauffeur

Ferry extrmement moderne : vitesse 34 nÏuds et 50 minutes de traversŽe

Je vous envoie les liens sur la compagnie Fred Olsen qui opre sur cette ligne

NB chercher sur google Ç Fred Olsen È

 

*******************

p Ns ne passerons plus la voiture

Elle restera a quiberon et ns traverserons a pied!!!

   Merci pr ttes vos actions

******************

 

p Quand nous cherchions une rŽsidence secondaire, nous avions mis dans nos critres Òjamais une ”leÓ. En effet les contraintes additionnelles de logistique, et de temps nous semblaient absolument contraire ˆ nos modes de vie. Nous avons ŽtŽ nŽanmoins totalement sŽduits par Belle ële du fait de sa nature prŽservŽe et unique. Depuis nous y venons le plus souvent possible, ce qui devait pouvoir tre encore plus souvent, maintenant que la retraite approche – ˆ moins que les tarifs prohibitifs de la Compagnie OcŽane ne nous forcent faire autrement.

 

Un rŽsident sur lĠ”le a besoin dĠune voiture:

Contrairement ˆ OlŽron, ˆ RŽ ou ˆ Noirmoutier, il reste possible de circuler en voiture sur lĠ”le et dĠy transporter rŽgulirement au besoin petits bateaux, matŽriel nautiques sans Žnervement et en partageant tranquillement la route avec des cyclistes et des piŽtons (et les petits lapins...). CĠest principalement dž ˆ lĠabsence de pont reliant lĠ”le et le continent. Prendre le bateau avec sa voiture est donc une des solutions qui reste la plus pratique, car on a besoin dĠune voiture, quand on est rŽsident sur lĠ”le ne serait-ce que pour aller ˆ la dŽchetterie, acheter des produits techniques, ou des matŽriaux lourds.

 

Les solutions alternatives ne sont pas Žconomiques: Laisser une voiture sur lĠ”le suppose de la faire hiberner plusieurs fois par an. Elle peut sĠab”mer trs vite si elle nĠest pas hŽbergŽe bien au sec (ˆ titre onŽreux Žventuellement). Il faut venir en train (pas facile avec ses animaux de compagnie et ses bagages) ou encore en voiture et laisser la voiture sur le continent (dans un parking payant - navette vers la gare maritime avec armes et bagages...). Bref nous sommes effectivement otages des tarifs de la Compagnie OcŽane

 

Avec ces tarifs, la valeur des rŽsidences secondaires va encore baisser:

Bien sžr beaucoup penseront que cĠest Òun problme de richeÓ, toutefois, lĠimmobilier reste cher et nous nous sommes endettŽs pour venir sur lĠ”le. Depuis, la valeur des maisons a baissŽ rŽgulirement; je pense que les nouveaux tarifs vont faire encore empirer la situation. Au delˆ du sur-cožt direct de transport, cet effet va encore nous impacter beaucoup plus.

 

Je ne sais pas que reprŽsente le patrimoine immobilier total de lĠ”le, mais si la valeur des rŽsidences sur lĠ”le baisse tout le monde y perd. Tentons une Žvaluation: par exemple: il y a 5 000 maisons sur lĠ”le dĠune valeur unitaire moyenne de 200 KÛ, une baisse de valeur de 5% de 1 000 MÛ soit 50 MÛ qui partent en fumŽe, ˆ la fois pour les rŽsidents secondaires mais aussi pour les rŽsidents permanents. (ˆ 50 Û par traversŽe cĠest 1 000 000 de traversŽes...)

 

Les rŽsidents (permanents et secondaires) sont les premiers promoteurs de lĠ”le:

Le nombre de visiteurs de lĠ”le qui y viennent car ils y ont de la famille ou ils y connaissent quelquĠun qui leur en a fait lĠŽloge est sžrement trs important. Avec ces Žvolutions sur les tarifs, les rŽsidents secondaires vont y venir moins souvent et y inviterons moins dĠamis. LĠactivitŽ Žconomique principale de lĠ”le risque dĠen tre trs impactŽe. Faudra t-il alors laisser sĠy implanter les activitŽs ˆ impact nŽgatif que lĠUBED combat par ailleurs?

 

En tant que rŽsident secondaires, nous payons effectivement lĠensemble des taxes payŽes par les insulaires. Nous devons ˆ ce titre bŽnŽficier le la continuitŽ territoriale. On sait que le secteur des transports est dans le collimateur du gouvernement car il ne sait plus o trouver de lĠargent. A dŽfaut dĠaugmenter les taxes sur celui-ci, ce qui mettrais les semi-remorques en travers des routes, une solution facile est de rogner sur ses engagements ÒpŽriphŽriquesÓ sous un prŽtexte de lŽgalitŽ fallacieux.

 

Je remercie lĠUBED de mener ˆ terme ce combat qui doit rassembler les bellilois de souche et de cÏur.

 

 

p Bonjour.

Pour rŽpondre ˆ votre demande de tŽmoignage sur l'impact de l'augmentation des tarifs vŽhicules, je dirai simplement ceci : depuis les 27 ans que je possde une maison ˆ Belle ële, je venais toujours passer une semaine pendant les vacances de FŽvrier. Cette annŽe, je ne viens pas, manifestation symbolique de ma dŽsapprobation et je vais ˆ la place ˆ l'”le de BrŽhat regarder le marchŽ immobilier.

Bien cordialement.