ordures mŽnagres 

 

 

 

 

Une Žtude a ŽtŽ menŽe sur les ordures rŽsiduelles aprs tri qui sont enfouies sur le site de Chubiguer.

Il appara”t que Belle-Ile nÕest pas la championne du triÉ

Nous avons depuis fort longtemps suggŽrŽ une amŽlioration des conditions de ramassage des ordures mŽnagres (ramassage alternŽ par types de sacs ou de petites poubelles individuels par exemple).

Le systme actuel ne permet pas ˆ tout un chacun (pas forcŽment valide, pas forcŽment possesseur dÕune voiture) de se dŽbarrasser de ce quÕil a triŽ chez lui.

Les lieux de rŽcupŽration sont trop dispersŽs.

 

Pourquoi ne pas tenter de modifier le systme, plut™t que donner mauvaise conscience ˆ celui ou celle qui ne PEUT pas se dŽbrouiller et par lassitude met tous ses dŽchets dans sa poubelle ?

 

Notre association agrŽŽe fait partie de la Commission de Suivi de Site de l'installation de stockage de dŽchets ultimes non dangereux ˆ "Chubiguer".

Nous avons participŽ ˆ 3 rŽunions (29 juin et 14 octobre 2016.  Dernire rŽunion le 12 juillet 2017).

 

Fin 2015 Ē LÕobjectif de rŽduction de moitiŽ au recours ˆ lÕenfouissement ˆ horizon 2025 (par rapport ˆ 2010) nÕest pas atteint : seul 12% de lÕeffort a ŽtŽ rŽalisŽ en 5 ans. Č Des actions ont ŽtŽ engagŽes fin 2015 et dŽbut 2016 : dont la sensibilisation aux gestes de tri, de nombreuses actions de prŽvention (en particulier limiter le recours aux emballages, suppression des sacs plastiquesÉ), incitation au compostage.

 

Une opŽration Ē zŽro dŽchet Č a ŽtŽ lancŽe pour diminuer les volumes de dŽchets ultimes ˆ enfouir. 

 

NÕest pas ŽvoquŽe en 2017- et nous le regrettons Š une rŽponse au problme de lÕintroduction dÕemballages trop nombreux et non recyclables. CÕest pourtant en amont quÕil faut dŽvelopper une campagne contre ce type dÕemballages Š cela se fait ailleurs. Ce qui revient ˆ nŽgocier principalement avec la grande distribution alimentaire.

Par ailleurs il est regrettŽ :

La baisse de frŽquence des ramassages par la COVED (motif invoquŽ : faire des Žconomies Ē pour ne pas augmenter la redevance Č) Š avec comme consŽquence des conteneurs qui dŽbordent,

La suppression des conteneurs poubelles ˆ Casino et Super U et des poubelles de plage,

Le manque de surveillance (un conteneur renversŽ lors dÕun coup de vent est restŽ en lՎtat pendant 10 jours, restant ainsi inutilisable (avant le congŽ de lÕAscension)

Le refus des bouteilles de gaz par les vendeurs hors leur marque ou hors contrat et dŽposŽes la nuit clandestinement ˆ Super U ce qui crŽe un risque majeur. La sous-prŽfecture a enjoint ˆ la CCBI de prendre des mesures insistant sur sa responsabilitŽ en cas dÕaccident.

Le refus des fusŽes de dŽtresse pŽrimŽes par la dŽchetterie.

 

Le montant des redevances est considŽrŽ comme inŽquitable par les rŽsidents intermittents.

 

LÕUBED demande

-que soit revue lՎchelle de tarification pour les rŽsidents intermittents en prenant en compte de faon plus dŽtaillŽe les situations individuelles,

-que la COVED contr™le rŽgulirement lՎtat des conteneurs et les dŽp™ts Ē sauvages Č,

-lÕaugmentation et la rationalisation de la frŽquence des passages du service de rŽpurgation en fonction des flux de population et des jours de dŽpart des touristes en location qui doivent se dŽbarrasser de leurs ordures,

-lÕaugmentation des points de collecte des dŽchets recyclables ainsi quÕune gŽnŽralisation des conteneurs dŽdiŽs au tri sŽlectif, avec un effort dÕintŽgration de ces installations dans lÕenvironnement.

-quÕune action forte soit entreprise avec le soutien de tous pour faire diminuer en amont le volume des emballages inutiles ou non recyclables,

- une meilleure diffusion des conseils pour le tri aux visiteurs touristes en location ou ˆ la journŽe.