Discours prononcŽ lors de la manifestation du 27 mai 2007

 

 

Le 15 avril, nous nous sommes tous mobilisŽs pour dŽnoncer la hausse exorbitante du prix des carburants.

Pourquoi cette hausse ?

    Parce quĠil y a un nouvel affrŽteur du bateau qui transporte le carburant (Marine Energie)

   ensuite   parce quĠil y a un nouveau gestionnaire du dŽp™t de Palais (La compagnie industrielle maritime)

Chacun prenant son bŽnŽfice.

RŽsultat :  plus de 20 centimes dĠeuro  (1,31 F ) par litre  de plus quĠˆ Quiberon.

Cette diffŽrence est insupportableÉ

 

Gr‰ce ˆ cette premire action du 15 avril, nous avons obtenu une proposition  du Conseil gŽnŽral : une subvention de 40 Û /m3 pour le transport, soit 4 centimes dĠeuro /litre.

Mais cette proposition serait assortie dĠune condition : la CCBI devrait verser 25 000 Û par an, et ces 25 000 Û, ce sont nos imp™ts qui devraient les financer.

Cette proposition et ce chantage sont inacceptables.

 

JusquĠen fŽvrier, la subvention du CG allouŽe ˆ Total se montait ˆ 106 Û/m3 soit lĠintŽgralitŽ du cožt du transport.

Maintenant elle ne serait plus que de 40 Û par m3 ? et encore moyennant une participation de 25 000 Û par an de la CCBI !

Cela, jamais nous ne lĠaccepterons! 

Il nĠest pas question quĠon nous reprenne dĠune main par lĠimp™t ce quĠon nous accorde de lĠautre.

Et la CCBI nous a suivis puisquĠelle a refusŽ cette condition qui pŽnaliserait encore davantage les Bellilois.

 

Les Bell”lois revendiquent donc de retrouver la totalitŽ de cette subvention du Conseil gŽnŽral.

Elle permettrait dans un premier temps une baisse immŽdiate de 10 centimes dĠeuro - 0,65 franc.

 

Mais 10 centimes dĠeuro, ce serait encore loin des 20 centimes dĠeuro de diffŽrence avec Quiberon.

 

Il faut donc aller plus loin :  aujourdĠhui nous faisons aussi appel ˆ lĠƒtat.

 

Comment lĠŽtat peut-il agir ?

- Premirement  en rŽduisant pour Belle-Ile les taxes sur le pŽtrole qui atteignent prs de 80% du prix du carburant,

- Deuximement en rŽduisant la TVA, comme le rŽclament aussi les Žlus de lĠ”le dĠYeu

 

Il faut savoir, mais vous le savez dŽjˆ, quĠen Corse la TVA sur les carburants est de 13 %,

Ici elle est de19, 6 %.

Si ˆ Belle-ële elle Žtait ˆ 13 % on gagnerait 10 centimes dĠeuro par litre.

 

Ces deux mesures : une subvention du Conseil gŽnŽral couvrant la totalitŽ du cožt du transport et une rŽduction du taux de TVA, comme en Corse, permettraient dĠaligner le prix ˆ la pompe sur celui de Quiberon.

 

 

Nous, Bell”lois, parce que nous sommes des insulaires, avons subi les consŽquences dĠune application aveugle de la loi littoral,

Nous, Bell”lois, parce que nous sommes des insulaires, avons subi la tentative de privatisation du fret, que nous avons rŽussi ˆ dŽjouer gr‰ce ˆ notre mobilisation,

Nous, Bell”lois, parce que nous sommes des insulaires, devons maintenant faire face ˆ une augmentation exorbitante du prix des carburants.

Ce nouveau combat, nous voulons le gagner, et nous allons le gagner ensemble !

 

Ces combats successifs ont rŽveillŽ notre conscience insulaire.

Nous savons faire entendre notre voix, nous lĠavons prouvŽ et nous le prouvons encore aujourdĠhui.

Maintenant il faudra compter avec nous.

 

Nous ne pouvons plus admettre que des dŽcideurs continentaux, ignorant tout de notre vie dĠinsulaires,

prŽtendent gŽrer sans nous le prŽsent et lĠavenir de notre ”le.

 

Il est temps aussi que lĠEtat reconnaisse la spŽcificitŽ insulaire en dotant Belle-”le dĠun statut particulier qui nous permette de faire entendre notre voix pour les dŽcisions qui nous concernent, et qui prenne enfin en compte les rŽalitŽs Žconomiques insulaires.

Le combat contre la hausse du carburant fait partie intŽgrante de ces rŽalitŽs Žconomiques. 

Cette manifestation ne doit pas rester sans rŽponse. Nos revendications doivent tre entendues.

 

Bell”lois, nous sommes tous concernŽs, nous sommes tous solidaires.

Restons mobilisŽs. Ensemble nous gagnerons.